Décès d’un proche, les étapes à réaliser avant les obsèques

Décès d’un proche, les étapes à réaliser avant les obsèques

Décès d’un proche, les étapes à réaliser avant les obsèques

Outre le chagrin qu’il engendre, le décès d’un proche implique la réalisation de nombreuses formalités, et ce avant même les obsèques. Ainsi, les proches doivent officialiser le décès au niveau administratif et auprès de la famille. De plus, ils doivent aussi trouver une entreprise de pompes funèbres qui prendra en charge l’organisation des obsèques.  

Ce choix n’est donc pas anodin pour le bon déroulement des obsèques d’une part, mais aussi pour bénéficier d’un accompagnement de qualité dans ce moment difficile.  

En effet, il faut savoir que le rôle des pompes funèbres est bien plus vaste que la simple fourniture de cercueil. Ainsi, il est possible de leur confier toutes les démarches à réaliser avant, pendant et après les funérailles.  

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un récapitulatif des premières étapes à réaliser avant les obsèques en cas de décès d’un proche en Seine-Maritime. 

Déclarer le décès à la mairie 

Lorsqu’un décès intervient au domicile du défunt (ou tout autre contexte privé), un médecin doit venir attester de la mort. Il rédige alors un certificat de décès que la famille doit transmettre à la mairie dans les 24 heures suivant la mort. En retour, la mairie lui remet un acte de décès, justificatif indispensable pour toutes les autres démarches administratives. 

Choisir le lieu de repos du corps 

Lorsque le décès intervient au domicile du défunt, la famille doit alors choisir le lieu de repos du corps. Il s’agit du lieu dans lequel est conservé le corps dans l’attente des obsèques, qu’il s’agisse d’une inhumation ou d’une crémation.  

Plusieurs options sont possibles :  

  • en chambre funéraire dans une entreprise de pompes funèbres (cas le plus fréquent) ; 
  • au domicile du défunt ; 
  • en établissement social ou médico-social en cas de décès dans un cadre médicalisé. 

Officialiser le décès  

La famille doit, bien sûr, prévenir l’ensemble des proches du défunt en leur faisant parvenir un faire-part de décès contenant toutes les informations relatives à l’organisation des obsèques afin qu’ils puissent s’y rendre.  

 Il faut également prévenir les personnes immédiatement impactées par le décès (employeur, administration fiscale, assureurs, banque, caisses de retraite, Sécurité sociale, etc.). En outre, c’est aussi l’occasion de faire un point sur les droits du défunt (assurance décès, aides financières, etc.). 

Choisir une entreprise funéraire 

Outre un caractère légal, choisir une entreprise de pompes funèbres est indispensable puisqu’elle peut se charger de tout ou partie des démarches à réaliser avant, pendant et même après les obsèques, comme la préparation de l’inhumation ou de la crémation, l’organisation de la cérémonie, la gestion du transport du corps, etc.  Il s’agit donc d’une aide importante pour la famille en deuil.  

Pour cela, la famille doit contacter la mairie du lieu des funérailles ou la préfecture de Seine-Maritime afin d’obtenir la liste des opérateurs funéraires à proximité. Parmi les grands groupes avec une présence sur tout le département, notons :  

  • Le groupe Roc-Eclerc ; 
  • PFG, les Pompes Funèbres Générales ; 
  • Le Choix Funéraire. 

L’avantage de faire appel à des services funéraires nationaux est qu’ils permettent de bénéficier de prix négociés et donc moins chers.  

(crédit photo : iStock)

Les plus lus
Les plus lus

Comment trouver des pompes funèbres ?

Les pompes funèbres sont l’interlocuteur privilégié des familles lors d’un décès. En effet, outre les missions qu’elles seules peuvent réaliser, elles offrent également un ensemble