Comment préparer la cérémonie d’inhumation en Seine-Maritime ?

Comment préparer la cérémonie d’inhumation en Seine-Maritime ?

Bien qu’à son origine (au 9e siècle) l’inhumation était une pratique chrétienne en France, elle est désormais très courante, même chez les non-croyants. Cela étant dit, la crémation est presque aussi fréquente aujourd’hui.  

Ainsi, la cérémonie d’inhumation peut être civile ou religieuse, auquel cas il faut organiser un office en fonction de la religion du défunt ou de la famille. Toute cette préparation passe donc par un ensemble de démarches.  

Néanmoins, celles-ci sont transparentes pour les familles dans la mesure où elles sont prises en charge par l’entreprise funéraire missionnée par la famille. Faisons le point sur les formalités qui relèvent de la responsabilité de la famille. 

Déterminer le type, l’heure et le lieu de la cérémonie 

Même si les pompes funèbres sont là pour aider la famille, cette dernière doit tout de même prendre quelques dispositions. Ainsi, il faut choisir le type de cérémonie pour l’inhumation : religieuse ou civile.  

Puis il faut déterminer le lieu (cimetière, lieu de culte, etc.) ainsi que la date et l’heure de la cérémonie. Pour cela, il faut donc en parler avec son opérateur funéraire afin qu’il se charge de contacter la personne responsable de la célébration religieuse. 

Dans le même temps, la famille doit décider si elle souhaite faire une présentation ou non du corps aux proches et, si oui, fixer le lieu et les conditions (cercueil ouvert ou fermé par exemple). 

Informer les proches des détails de la cérémonie 

La famille, ou bien l’entreprise de pompes funèbres, doit ensuite communiquer autour de l’organisation de la cérémonie. Pour cela, il faut envoyer les faire-part de décès à la famille et aux proches. 

En outre, et bien qu’il n’y ait aucune obligation légale, il est d’usage de faire publier un avis de décès dans la presse locale, régionale ou nationale, afin d’en informer toute personne ayant connue le défunt par le passé et qui souhaitent lui rendre un dernier hommage, excepté si la cérémonie est organisée dans l’intimité de la famille (auquel cas il faut l’indiquer dans l’annonce).  

Voici quelques journaux de presse locale pour la Seine-Maritime : 

  • Le Courrier Cauchois ; 
  • Le Bulletin de l’Arrondissement de Rouen ; 
  • Le Journal d’Elbeuf ; 
  • Les Informations Dieppoises ; 
  • L’Informateur ; 
  • La Dépêche du Pays de Bray. 

Préparer la cérémonie des obsèques 

Outre toutes les démarches administratives généralement prises en charge par la société funéraire (demande de permis d’inhumer, autorisation de transport du corps, réservation de la concession), la famille doit également s’exprimer sur plusieurs points : 

  • choix du cercueil et des ornements de personnalisation (coussin, style des poignées, plaque funéraire, etc.) ; 
  • fleurs à commander pour le jour de la cérémonie ; 
  • déroulement de la cérémonie : choix des textes ou prières à lire, des gestes d’hommage souhaités, etc. ; 
  • mise à disposition d’un livre de condoléances (généralement fourni par l’entreprise de pompes funèbres) ; 
  • distribution de fleurs ou de pétales à poser sur le cercueil le jour de l’enterrement ;  
  • etc.  

Enfin, les enterrements étant souvent l’occasion de retrouver de vieilles connaissances ou des parents éloignés, la famille peut vouloir organiser un temps de convivialité. Généralement, les familles se retrouvent autour d’un repas. Tout cela est donc à prévoir également. 

(crédit photo : iStock)

Les plus lus
Les plus lus

Comment trouver des pompes funèbres ?

Les pompes funèbres sont l’interlocuteur privilégié des familles lors d’un décès. En effet, outre les missions qu’elles seules peuvent réaliser, elles offrent également un ensemble